LA RENTREE C’EST LE 20 SEPTEMBRE

Publié le par Thierry

Djieu les chanteuses et teurs,

 

A peine remis des courbatures liées à l’usage prolongé des tongs, après s’être remis des dernières traces de transat’elbow, il est temps de reprendre les saines activités de l’année, et en particulier une qui nous tient à chœur (ou je sais, c’est facile), la chorale.

Cette année sera pour nous assez particulière car les roumains ont réussi à nous débarrasser partiellement de notre chef nous allons nous retrouver partiellement orphelin de notre mentor que dis-je, du phare de notre pensée, j’ai nommé notre chef bien aimé.

Lors donc, pendant un an et demi, on n’aura pas forcément des répétitions tous les mardis. Il est possibles que certaines soient remplacées par des dimanches matin. Et ouais, fo savoir faire des zéfor et sacrifier quelques grass mat.

Il est donc particulièrement important d’écouter avec beaucoup d’assiduité les fichiers MP3 que Denis nous a envoyé, c'est à dire 27 fois.

Il reste 14 jours avant ce jour tant attendu, ca veut dire que ceux qui n’ont pas encore commencé (les vilains ! je l’ai mis au masculin car je suis sûr qu’y a pas de fille dans ce cas) devront écouter les chants deux fois par jour, chaque jour. Une fois en allant au boulot, une fois au retour (non, Gégé, c’est qu’un exemple).

Peut-être même qu’on n’aura pas de concerts en 2017, car notre roumain transitoire ne peut pas s’engager sur une date longtemps à l’avance. Je vois déjà les pleurs émerger de notre fan club nombreux, alors je vais passer un peu de baume sur leurs petits chœurs (ouais, cé bon Gégé, chui pas le seul à la faire) meurtris.

Le boss du chant, le zeus du OUAGADOUDI, est en train de nous concocter un spectacle de son et lumière, dont la qualité va reléguer notre concert d’anniversaire des 35 ans, au niveau d’un spectacle de fin d’année de maternelle 1ère année. (ca va Denis, je t’ai pas trop mis la pression ?)

Un truc, que même Johnny y va venir nous demander des conseils pour tenter de s’approcher du grandiose du truc. (et là Denis ? t’es en train d’appeler le SAMU ?)

Pour le concert des 35 ans de TPN, il y avait environ 800 personnes, la salle DAVIET était pleine. Au printemps 2018, date de cet extraordinaire show rediffusé certainement en direct sur toutes les télés du monde, nous envisageons de coller des chaises au plafond pour pouvoir accueillir la masse du public qui viendra de tous les coins du globe (bon, d’accord, là faut que j’arrête).

Je parle pas des écrans géants qu’on va installer autour du stade de France ? Tes sûr ? Bon, ok, j’en parle pas.

Grosse surprise donc, du coup grosse pression sur les TPN.

Du coup, je vous propose de pas mégoter sur le travail à la maison, et même de commencer en pas tardant, pour ceux qui auraient par hasard pas déjà démarré.

Ouala, ouala.

A bientôt et bonne rentrée à toutes zé tous.

Biz, T.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article