LE TPN NOUVEAU EST ARRIVE – TECHNIQUES DE CHANT – CONCERT DU 20/10

Publié le par Thierry

Adieu les triplibalminotiens,

Eh oui, les musiciens de la corde vocale, TPN est maintenant une grande fille indépendante, avec un bureau super top, et une organisation digne des armées romaines, que dis-je, bien meilleure que celle des armées romaines.

Adresse mail de la présidente : comme je le lui ai déjà dit, j’adore la nouvelle adresse mail générique de la présidente (tpn.presidente@gmail.com). C’est écrit « présidente », donc si un jour, notre Marie nationale est lassée de cette lourde charge et qu’elle envisage de passer le relais, et que c’est un homme qui la remplace, j’aimerais qu’on conserve cette adresse-là. Les femmes portent depuis des centaines d’années des noms de fonction masculins, ça serait notre maigre contribution à la parité.

Un p’tit peu de lèche pour not’chef préféré : merci à toi ô grand sachem du ouagadoudi, et phare de la pensée du manéminéma (tu crois que j’en ai fait assez Gégé ? Bon, ok, j’arrête), merci à toi disais-je, d’avoir accepté de céder ton sceptre musical le temps d’un week end à deux hyper pro du chant.

Vraiment, c’était top. On se serait cru à Lourdes (c'est une façon de parler, calme toi Josiane), tellement les sonorités étaient miraculeuses suite à la mise en place des techniques magiques qu’ils avaient apportées dans leur hotte.  

On se souvient ? (cher Tripli, je vais noter ci-après celles dont je me souviens, et j’invite chacun(e) d’entre vous à laisser un commentaire pour que je puisse ajouter celles que j’aurais oubliées)

  1. Pieds écartés (Nota Bene pour les cowboys : pas trop)

 

  1. Genoux déverrouillés : un peu pliés, pas raides.

 

  1. Battre le rythme avec les pieds ou en bougeant. Vous avez peut-être remarqué que les bandes son contiennent des repaires de rythme. Par exemple, tout au long de la chanson il y a un boom suivi d’un tchii, boom…tchii, boom…tchiii (ouais, bon, ca va c’est pas facile de trouver un mot qui décrit un son).

 

  1. Laisser les cotes flottantes écartéesAlors là, pas si simple à comprendre. Peut-être un exercice qui peut aider (je parle sous contrôle de maître Denis) : on gonfle son abdomen (l’abdomen c’est pas juste au-dessous du cou, je dis ça pour ceux qui étaient absent dans les cours d’âne à Tomy. Le milieu de abdomen disons pour faire simple, c’est le nombril). Je disais donc, on gonfle l’abdomen pas trop non plus mais un peu, sans soulever ses épaules.

On remarque alors que les côtes du bas (appelées côtes flottantes), eh ben justement elles flottent, elles se sont un peu écartées.

Et justement, il s’agit de se mettre à chanter en les laissant là où elles sont quand on a gonflé l’abdomen. On peut simuler le phénomène en imaginant qu’on tire sur une corde, alternativement avec un bras puis l’autre. Y a qu’à se rappeler les mouvements d’un ténor frimeur qui a fait de la lèche auprès des intervenants, (je dirais pas son nom car je connais Alain, il pourrait se vexer…) et qui a été cité en exemple.

 

  1. Gonfler le ventre et gérer la pression de l'air uniquement avec l'espace qui se trouve sous les dernières côtes. Cette technique permet de ne sentir aucun effort au niveau de la gorge.

De cette manière les cordes vocales servent uniquement à produire les sons. La régulation de l’air est gérée par le diaphragme (merci le correcteur de Word)

 

  1. La goutte d’air : à la fin de chaque phrase, au lieu de fermer la bouche, on la laisse entre-ouverte, et on aspire une goutte d’air. Ça permet d’avoir assez d’air (trop d’air fini par bloquer le chant), pour la phrase suivante. Et au niveau sonorité, ça termine super bien chaque phrase.

 

  1. Joues détendues : Eh oui, du coup, le sourire, il faut le faire avec les yeux, et un peu moins avec la bouche.

 

  1. Conscientiser sa langue : c’est elle qui articule (exercice en chantant en tirant la langue devant et sur les côtés). Contrairement à ce qu’on croit, ce ne sont pas nos lèvres qui articulent, mais notre langue.

Prendre le réflexe de penser à notre langue en chantant, nous permet de mieux articuler.

Suivez mon regard, le 4ème rang des sopranes, elles ont parfaitement compris le concept : elle ont tout à fait conscience de leur langue, très naturellement, et elles ont aussi conscience en même temps de l’oreille de la copine d’à côté. Et moins bizarrement des consignes du chefs. Enfin, j’dis ça, j’dis rien. Chui mal placé pour me moquer.

 

  1. Penser à l’auréole : La technique consiste à imaginer qu’on a une auréole (ouais, c’est bon Josiane, c’est juste pour l’image) et que la voix doit partir à travers cette auréole. On doit chanter pour le rang du fond du public.

 

  1. La cape pour envoyer au loinNon, Gégé, le mouvement on le fait que dans sa tête quand on est en concert.

 

  1. Penser de l’aigu quand on chante grave et vice versa. Pour adoucir la montée ou la descente.

 

  1. Faire résonner le haut du crane : prononcer des «Hé hi » pour les basses. Ce sont a priori les sons aigus qui font résonner le haut du crane, donc surement naturel pour les sopranes.

A quelle heure il faut être où  pour demain ?

A 13h45 dans l’église de la BALME DE SILLINGY (pas au niveau du panneau de LA BALME)

Demandez le programme :

Programme 20 octobre
 
  1. 1492
  2. L'oiseau
  3. Memory
  4. Le monde est stone
  5. Ameno
  6. Namaste
  7. Signore delle cime
  8. Octobre
  9. Rame
  10. Veiller tard
  11. Je veux
  12. Le dîner
  13. La terre promise
  14. L'envie
  15. La complainte de Pablo Neruda
  16. Un homme debout

 

Tenue :

la tenue classique, bas noirs (vazy Gégé, fais la blague : « j’ai pas de bas », ayé, c’est fait.) et chemise noire. Pour les filles, une chemise, ça s’appelle un chemisier, si quelqu’un sait pourquoi, ça m’intéresse.

Et chaussures noires fermées (ouais, pas des tongs par exemple). Ni des bottes vertes, une pensée pour notre Lulu.

Foulard et cravates de la bonne couleur

Un classeur exclusivement noir tenu devant soi les deux pages de gardes ouvertes face au public.

Petite note pour Gégé (le vrai) et Francis : vu que ça devrait se terminer vers 17h00 maxi, je sais pas si le génépi ça va le faire. On peut toujours essayer.

On reviendra vers vous pour le concert du 9 novembre. D’ici là, à vos techniques vocales.

Bizz. T.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Isabelle 20/10/2019 11:29

envoyé par Isa G La Madame Loyal de ce jour

Merci Mister T pour ce laïus très complet. Cependant le point 7 m'interpelle quelque peu. Jours détendus ou joues détendues ? Ferais tu des jeux de mots sans faire exprès ? ou peut être est ce fait exprès ? Alors ayons les joues détendues et passons ce jour très détendu(s) !

Danielle 20/10/2019 07:22

Trop cool!! en tous cas un très bon récapitulatif de ce qui nous a été partagé! ça nous fait une belle anti-sèche, si nos mémoires venaient à faire défaut!