LE FOU DU ROI DOIT IL SE TAIRE ?

Publié le par Thierry

 

 

Salut les triplinotiens,

 

Ce qui est écrit sur ce blog par mes soins n’engage que moi et ne reflète pas forcément ce que pense l’ensemble des choristes. 

 

Un blog est un lieu d’échange et à ce titre n’importe qui peut intervenir et je m’empresse systématiquement de remettre au niveau « article » tout ce qu’on écrit dans la zone commentaire (« comment » ou « 1 commentaire ») ou bien tout ce qu’on m’envoie via le formulaire de contact ou par mail. 

 

Il n’y a aucune censure de ma part, et je suis gourmand de lire et publier les écrits de ceux qui ne sont pas d’accord avec moi. 

 

N’hésitez pas à me contredire, c’est comme ça qu’on grandit. 

Je me réserve juste le droit de ne pas publier les messages d’insulte, à caractère violent ou incitant à la haine de l’autre. Mais ça n’est encore jamais arrivé en 10 ans. 

 

Je suis persuadé que chaque groupe à besoin de son fou du roi. 

Alain joue très bien ce rôle pendant les repet, j’essaie de faire de mon mieux sur le blog. 

Craindre les interventions du fou du roi ne me semble pas être un signe de bonne santé pour un groupe. Mais je suis prêt à échanger aussi sur ce sujet là. 

 

Bien sûr il peut y avoir des débordements avec la libre expression, mais ils seront toujours moins graves que ceux de la censure. Car si on ne peut pas écrire ce que l’on veut, qui va choisir ce qu’on peut écrire ?

 

MEA CULPA : il m’est peut être arrivé d’être maladroit dans mes propos. 

Si c’est le cas, ne vous adressez pas à Denis, mais faites un copier coller de la phrase qui vous a blessée. 

Et dites moi en quoi c’est blessant. Je suis vraiment prêt à y réfléchir sérieusement. 

 

J’ai un peu égratigné le chef sur un choix de chanson ? Je suis tellement souvent d’accord avec lui sur les programmes qu’il me parait sain d’exprimer également mon point de vue quand ça n’est pas le cas. Et chacun devrait pouvoir faire de meme. Bien sûr que le chef est obligé de trancher mais ça n’empêche pas de s’exprimer. 

 

J’ai un peu froissé les gens qui pratiquent une religion ou une autre ? Relisez bien la phrase et dites moi ce qui pose problème. 

Je n’ai vraiment pas l’impression d’être méchant avec la religion dominante en France. Ou alors, si on a peur d’un tout petit peu de moquerie, c’est qu’il y a peut être un loup quelque part. 

 

Mon objectif est d’écrire des trucs le plus rigolo possible et non pas de blesser des gens. 

Le blog est beaucoup lu (j’ai accès aux stats). Je propose également à ceux qui se sentent froissés et qui ne veulent pas réagir par des commentaires, de ne pas lire le blog. Comme ça, pas de souci. 

 

Il y a des journalistes qui sont morts pour avoir publié les caricatures de l’idole d’une autre religion début 2015. 

Réfléchissons à un monde sans clown, sans fou du roi, sans journaux satiriques. 

 

J’ai besoin d’avoir vos retours sur ce sujet pour savoir si je maintiens ou non ce tout petit blog, avec sa ligne éditoriale détendue et si possible rigolote. 

 

Notre chorale n’est pas tiède, ça serait dommage qu’elle soit représentée par un blog qui ne diffuserait que de l’eau tiède. 

 

C’est notre diversité qui nous permet de construire nos concerts, nous sommes tous différents, c’est ce qui fait notre force. 

 

J’attends vos commentaires nombreux (un peu de courage, je n’ai jamais mordu personne) par le biais qui vous convient le mieux : 

 

Soit vous cliquez sur le mot « comment » ou « commentaire » au pied de cet article. 

Soit vous cliquez sur « nous contacter » tout en haut du blog. 

Soit vous m’envoyez un mail, que je publierai immédiatement. 

 

A vos claviers. 

 

Biz. T.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lebrun michele 09/12/2019 11:00

Errare humanum est " Thierry tu as fait ton "mea culpa. L'écrit est thérapeutique pour toi comme d'autres seront tournés vers la musique, le chant, le sport...etc Même si des choristes se sont sentis froissés je pense qu'ils te le pardonnent mais n'osent l'écrire sur le blog.
Au plaisir de te lire Thierry pendant les longues soirées automnales.
Celle qui grâce au blog a retrouvé son conscrit né la même année, dans la même maternité à Darney dans les Vosges. !!!