LIBERTE D’EXPRESSION

Publié le par Thierry

Merci Maame Marie de ton intervention parce que malgré tout, c’est pas si simple de traduire ses idées par écrit.

Nous avons en commun le respect de la liberté d’expression et je n’en attendais pas moins de ta part, en revanche, je ne te pensais pas aussi rebelle.

Jamais je n’aurais osé exprimer moi-même une telle demande. C’est vrai que j’étais pas le mieux placé pour le faire…

Je trouve ta demande un peu dure, et je pense qu’elle va choquer plusieurs personnes de cette chorale, mais bon, courage…, je me joins volontiers à toi pour demander qu’il n’y ait plus de communication à caractère religieux dans cette chorale.(le blog touche environ 150 personnes, et chaque concert entre 300 et 800)

En revanche, je mettrais un bémol pour les communications en latin. En effet, la plupart de nos chants classiques contiennent cette communication religieuse que tu proposes d’éviter absolument. J’ai conscience que c’est un peu égocentrique, mais bon j’adore le « glor.. » de VIVALDI, L’av… Ver… de MOZART, …

Mais bon, la démocratie, c’est la démocratie, si la majorité des choristes ne veut plus en entendre parler, on pourrait le proposer à Denis.

Que ceux qui comme Marie, pensent qu’il ne faut plus jamais évoquer la religion dans cette chorale (quand même, Marie, ça c’est de l’engagement, je te félicite. Gégé n’en revient pas non plus d’autant d’audace), en fassent mention en cliquant sur le mot « comment » ou « commentaire » en bas de cet article, ou sur le mot « contact » tout en haut du blog.

En revanche, je pense qu’on est tous d’accord pour dire que c’est à Denis que revient le choix des chants car il ne prend pas seulement en compte la beauté de la mélodie ou des paroles, mais le volume de chaque pupitre, la difficulté du morceau…

Donc, c’est bien beau de proposer d’éviter des sujets absolument, mais bon, ça risque de compliquer la tache de notre grand sachem du diapason.

Et de toutes façons, le résultat de ce vote ne pourra être qu’une éventuelle suggestion au grand manitou de la mesure, proposée dans un murmure discret.

Si je te suis parfaitement sur les communications religieuses, en revanche, j’ai plus de réticences sur le coté politique. En fait, c’est parce que j’aime bien « la complainte de PABLO NERUDA » et "Bellaciao".

S’il le faut je me résoudrai à ne plus le chanter, si c’est le choix de notre chef, la chorale est un sport collectif, il faut savoir participer à l’œuvre commune même si on n’est pas d’accord avec quelques points particuliers.

Là où je suis étonné, ce sont les communications syndicales. J’ai beau regarder sur le blog et dans notre répertoire, je n'en vois aucune.

C’est vrai que ça aurait pu avoir de la gueule de chanter « l’internationale https://www.youtube.com/watch?v=heFGSfECoGM&list=RDheFGSfECoGM&start_radio=1» ou « le chiffon rouge https://www.youtube.com/watch?v=Yl3A19HxhwM», mais je suis pas sûr que Denis ait prévu de le mettre à notre répertoire.

Le chant des partisans aussi, ça pourrait être super à l’occasion d’une commémoration des temps héroïques de la résistance.

Tu dis que le blog ne reflète plus l’esprit de notre chorale sur le dernier article : je te propose de me citer la ou les phrases qui te font dire ça en faisant un copier-coller sur ces pages et en me disant en quoi ça ne reflète plus quel esprit.

Je te promets d’y porter la plus grande attention et en tout état de cause, de faire paraître ton propre point de vue qui viendra rapprocher le blog de cet état d’esprit.

« On m'a rapporté des commentaires interrogatifs sur l'esprit de notre chorale suite au message sur le blog. » J’adore ce genre de phrase. A la fin de ton intervention on sent l’engagement franc et massif contre des trucs très explicites. Et là, bizarrement on a affaire à un « on », genre info tiède.

Madame ou monsieur « ON », est-ce que vous seriez d’accord pour m’envoyer un petit mot que je publierai sur ce blog et qui reprendrait vos commentaires interrogatifs ?

Chère Maame Marie, en attendant un éventuel retour de ces messieurs dames, pourrais tu nous préciser plusieurs points ?

 

  • Qui est (sont) ce(s) personnes ? Et si elles souhaitent conserver l’anonymat, quelle est leur fonction ou leur position qui pourrait leur permettre avec seulement un commentaire interrogatif, de museler toute une chorale. Et si un jour, ces personnes venaient à faire un commentaire affirmatif, est-ce qu’elles pourraient nous obliger à chanter habillé en blanc ou torse nu ?

 

  • Quelle était la teneur de ces commentaires ? Quelle phrase les a interrogés ?

 

J’ai accès à des statistiques très précises sur overblog, et je sais donc combien de personnes différentes le lisent. Il y a exactement 87 abonnés sur ce blog dont certains choristes qui ne sont plus dans nos rangs.

L’article que tu évoques a été lu par 153 personnes différentes (une personne qui le lit sur son smartphone puis depuis son micro-ordinateur à la maison est comptée deux fois).

Si on enlève tous les abonnés choristes et anciens choristes, ainsi que les choristes non abonnés qui y vont en tapant « trois petites notes » sur GOOGLE, on doit arriver à environ 120 ou 130. Il y a donc au maximum une vingtaine de personnes hors de la chorale qui lisent ce blog.

Par ailleurs, il me semble bien étrange, que des personnes continuent à lire des textes qui les choquent, alors qu’elles ne sont pas du tout obligées de les lire.

Et alors même que ce blog est destiné depuis le début (il a 14 ans, bon anniversaire) aux choristes eux-mêmes. Je suis bien d’accord pour que d’autres le lisent, mais que, soit ils interviennent par écrit, soit ils arrêtent de lire ce qui les choque.

Tout le monde peut facilement voir la différence entre un article d’information genre « pas de répétition la semaine prochaine » et un article fleuve comme j’en propose parfois.

« Ce qui se passe pendant les répétitions ne regarde absolument pas les abonnés extérieurs du blog. » Parmi les commentaires sympas que je reçois sur le blog, ce thème est au contraire souvent abordé : chorale sympa, dynamique, vivante, rigolote. C’est l’envers du décors qui est intéressant pour les gens de l’extérieur.

C’est par ce blog qu’arrivent la plupart des demandes de rejoindre la chorale, et le blog ne les fait pas reculer.

Tu dis que ce blog est beaucoup lu, et je m’en réjouis vraiment, car cela veut dire qu’il intéresse les gens tel qu’il est. On a tellement de trucs à lire tous les jours qu’on ne va pas perdre du temps à lire des textes inintéressants. Si on le change il sera donc moins lu ?

En revanche, je veux bien admettre que parfois, je suis maladroit avec certaines susceptibilités et je suis prêt à faire amende honorable si on m’explique en quoi je l’ai été. A chaque fois, je demande à Josiane (ma conseillère religieuse) pour savoir si je ne suis pas allé trop loin.

Enfin chère Marie, toi qui fait tant de choses super bien pour notre chère chorale, crois tu qu’un blog genre « porte de prison », jamais un mot plus haut que l’autre, avec seulement des indications de changement d’horaires, donnerait une image réjouissante de la chorale ?

 

Je suis sûr que tu ne le penses pas.

 

La liberté d’expression est un bien trop précieux pour être suivi par un « mais ».

 

Biz.T.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article