PEUT ON CHANTER ET S'EXPRIMER LIBREMENT A TITRE PERSONNEL EN DEHORS DE LA CHORALE ?

Publié le par Thierry

Salut les tripli,

Je fais une réponse collective à des questions qui m’ont été posées par mail.

Franchement, qui peut croire, en tombant sur le blog LIBEX (photo ci-dessous) que celui qui écrit, le fait au nom de la présidente de la chorale T… P… N... ? Il faut arrêter la parano… Il n’y est fait aucune référence au nom de la chorale.

PEUT ON CHANTER ET S'EXPRIMER LIBREMENT A TITRE PERSONNEL EN DEHORS DE LA CHORALE ?

La question que j’ai posée à Denis, c’est « est-ce que je peux être libre de m’exprimer en dehors de la chorale TPN sur un support personnel et en même temps chanter avec TPN ? » sa réponse à cette question est clairement « non ». Lorsqu’on chante dans cette chorale, il faut abandonner l’idée d’exprimer son avis sur quelque support que ce soit…

Attention, petit conseil aux tripli : si vous avez un compte FACEBOOK, ne vous avisez surtout pas de parler de votre activité du mardi soir sur votre page commune. Et si vous êtes athée ou même non pratiquant, cachez le… Ou même si certaines chansons ne vous plaisent pas, silence…

Il y a effectivement quelques cas où des curés interdisent à des chorales l’accès à leurs églises, bien qu’elles soient intégralement financées par nos impôts, mais la raison en est exclusivement liée à la liste des chants que propose la chorale pour le concert en question.

Si les chants ne correspondent pas à la vision du curé, il peut refuser l’accès à l’église. De nombreuses églises des environs sont heureusement gérées par des curés ouverts qui accueillent volontiers leurs prochains, quelles que soient leurs convictions personnelles, comme d’ailleurs semblent le proposer les textes fondateurs de cette religion.

Les seules interdictions portent sur les choses qui se passent dans l’église et non pas en dehors.

Jamais, le problème ne se pose sur les chants ou les paroles qui peuvent être prononcées à l’extérieur de l’édifice (Entre parenthèses j’attends toujours les extraits de textes que j’ai pu écrire depuis 3 ou 4 ans et qui aient le moindre penchant anticlérical. Du blabla, y en a eu, mais les faits on les attend toujours.)

Avant de passer sur le bûcher (heureusement qu’il n’en existe plus), les gens (souvent des femmes, sans doute pour rééquilibrer la parité) bénéficiaient d’au moins un simulacre de procès.

Avec un avocat de la défense. On mettait en évidence un point précis, avec des mots qui auraient été prononcés. Dans mon cas, rien du tout, il suffit de dire « anticlérical » et hop, c’est fait…

Ci-après un lien vers un article du Dauphiné qui explique que la chorale paroissiale d’Annecy le vieux a été exclue de l’église parce qu’elle chantait des chants pas suffisamment en phase avec la liturgie : https://www.ledauphine.com/haute-savoie/2019/07/10/annecy-la-chorale-saint-maurice-viree-parce-que-ses-chants-ne-plaisent-pas-au-cure

Chers tripli, je vous suggère de vous poser dès maintenant la question suivante : jusqu’où irez vous dans l’abandon de vos libertés pour passer sous les fourches caudines d’un curé (ou plutôt celles d'un conseil d'administration de chorale, car les curés ne jugent que sur les chansons chantées dans leur église) pour qu’il vous laisser chanter ?

Je ne veux absolument pas me poser en martyr (un choriste de plus ou de moins ça ne change pas grand-chose), mais avouez que ce procès en sorcellerie est ridicule. Nous voilà revenus au temps de l’inquisition, au temps des procès d’intention ?

Maintenant que le vilain blogmaster n’est plus là, ça va calmer la parano ambiante, et chacun va retrouver un sommeil réparateur… Jusqu’à la prochaine étape…

Dormez bien.

Biz. T.

 

PS : le fait que personne n'ose plus donner son avis via un commentaire de ce blog est bien le signe d'une censure qui ne dit pas son nom.

Les nombreux messages de soutien (grand merci à tous ceux qui osent m'en envoyer) ne me viennent que par mail. Qu'est-ce qui peut bien effrayer autant de monde ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article