INFOS LACONIQUES

Publié le par Thierry

Qq dates à noter

7 nov sallenove.

5 dec la balme

19 dec doussard.

We chant 17/18 oct.

4/5 juin : concert DIJON - we complet : merci d'informer maame Marie sur votre disponibilité via le coupon idoine.

Je complèterai au fur et à mesure.

Tcho,

Thierry.

Partager cet article

Repost 0

OUI, C’EST MARDI !!! LE MARDI QUI VIENT ? OUIII !

Publié le par Thierry

Pour ceux qui zauraient pas reçu le mail de maaame Marie, la reprise c’est bien mardi.

Je sais que tout le monde a reçu les fichiers MP3 de notre futur programme, et les a écouté religieusement au moins 27 fois chacun.

Pourquoi 27 fois ? Si vous avez du temps et un cachet d’aspirine sur vous, vous pouvez le demander au master chef de chœur, il a une théorie très complète sur le sujet. Quoiqu’il en soit, je confirme : au bout de 27 fois, on commence à connaitre les grandes lignes.

Pour ceux qui ne comptent pas les fois, vous vous rendrez compte que vous arrivez à la 27ème quand l’envie de jeter par la fenêtre l’outil qui vous sert à l’écouter, devient plus forte que votre volonté.

Autre critère : vous l’avez écouté suffisamment de fois lorsque votre compagne ou votre compagnon le chante lui-même par cœur. Ou bien qu’il a envie de vous jeter, vous, par la fenêtre.

Et là, tout fier (si vous êtes plus costaud que votre conjoint), vous arrivez à la répétition, sûr de pouvoir chanter le morceau du début jusqu’à la fin même pendant un concert d’AC/DC.

Et puis, un autre pupitre commence à chanter sa propre version du truc. Et là, le doute s’installe insidieusement. Puis un autre pupitre… et là, vous vous demandez si c’est bien ce morceau là que vous avez écouté jusqu’à l’écœurement.

Quand c’est votre tour, et que votre pupitre chante seul, vous retrouvez un peu de courage. Ca ressemble vaguement au truc de Michel  FUGAIN que j’ai écouté dans ma bagnole.

Et puis, dans un élan de sadisme exacerbé, le gars qu’est tout seul de l’autre côté du piano, se met en tête de faire chanter les 4 pupitres en même temps.

Et là, comme par magie (noire), c’est à peine si tu arrives à te souvenir comment tu t’appelles. Tu espères secrètement que ton conjoint, qui connait si bien le chant soit à coté de toi (dans mon cas, c’est un peu compliqué, elle est soprane).

Ensuite, comme par miracle, ça revient et tout parait limpide.

Si on n’a jamais écouté les MP3, le début se passe exactement comme décrit ci-dessus (sauf quand ton pupitre chante seul, et que là aussi t’es perdu), mais la fin est complètement différente : y a pas de miracle, une fois que TPN l’a chanté 5 fois en concert, tu commences à maitriser un peu, et c’est là qu’on arrête de le chanter.

Avis à ceux qui ne les ont écoutés que 25 fois, vous avez encore 3 jours pour les écoutez au moins 2 fois. Je me suis bien renseigné, il n’y a pas de surdose mortelle, mais attention pour ceux qui habitent plus haut que le premier étage, et qui ont un conjoint plus costaud qu’eux : il y a des effets secondaires assez désagréables au-delà d’une certaine dose. (jm’en fout j’habite au premier étage).

Ouala ouala

A mardi donc, avec des MP3 et des souvenirs de vacances plein la tête.

Yo.

Thierry.

Partager cet article

Repost 0