COMPASSION DE MARIE CLAIRE D.

Publié le par Thierry

Eh bien, mon pauvre Thierry, t'as pas fini de lire et dispacher les commentaires, si même les descendants des TPN s'y mettent! Nous restera-t-il du temps pour chanter, au train où ça va?

Partager cet article

Repost0

MESSAGE À TRAVERS LES GÉNÉRATIONS

Publié le par Thierry

Moi, Alexandra, petite fille de Lulu, comprends pas tout à vos messages, :-), mais Lulu me dit de te dire, qu'elle ne te regarde pas de travers Thierry; elle es trop concentrée à regarder Denis dans les yeux.

Partager cet article

Repost0

MAIS NON ERIC, PERSONNE NE T’A RECONNU

Publié le par Thierry

Enfin j’espère.

Partager cet article

Repost0

MÉMOIRES QU’UN ÂNE HONNI MEUT

Publié le par Thierry

Bonjour Thierry, un petit commentaire : Dis donc Eric, tu nous fais flipper avec ta chanson. Je te le dis bien en face, bien qu'anonymement pour éviter les histoires : tu nous mets la pression, en laissant entendre qu'on pourrait chanter comme des quiches le jour J. Alors ne te laisse pas griser par tous ces commentaires dithyrambiques, y a pas de quoi être fier ! Oui certes, tu ajoutes aussi (prudent hein ?) qu'on pourrait être formidables. Mais le mal est fait, tu sèmes le doute. Le ver est dans le fruit. Pas bien ça... Je serais Thierry je te bannirais du blog. Mais pour qui ça se prend ? Nous faire des coups pareils ? C'est pas le tout de faire des jolies phrases ! Bon voilà c'est dit (j'espère ne pas être démasqué, j'aurais trop l'air con...). Âne Onyme (Basses)

Partager cet article

Repost0

MARIE S’ÉCLAIRE, SI.

Publié le par Thierry

Message de MC MAUCCI

Véronique, je tiens à te féliciter pour les progrès réalisés en danse country. Je viens de visionner la vidéo de Roland et on est plutôt pas mal.... Et la meilleure progression est pour toi !!! Bravo !!!

Partager cet article

Repost0

MESSAGE DE CATHERINE

Publié le par Thierry

Je n'aurai qu'un seul mot : génial !!
Bravo Eric !

Partager cet article

Repost0

MARIE FINALEMENT PAS SI CLAIRE

Publié le par Thierry

Message de Véronique Soprane

C'est cool , le blog se réveille !!!
Moi qui suis plutôt curieuse , j'ai une question : mais c'est laquelle de Marie-Claire qui cause dans le blog ?!?!
Parce qu'il ne vous aura pas échappé que chez les altis , il ya en a deux ; une qui s'est prise pour une championne de patinage sur glace ( et bon, son genou n'a pas aimé ! question d'entraînement c'est tout !) et une autre qui fait la country comme si elle avait vécu au pays des cowboys ! ( et qui m'a bien appris des pas que je sais encore , si, si ! merci Marie Claire ).
J'crois pas qu'il y ait d'autre Marie Claire dans d'autres pupitres.
Donc j'ai peut-être loupé une étape de reconnaissance , mais merci à tous les blogueurs de préciser qui ils sont .
Evidemment , Eric , il est tout seul et il n'y que lui pour créer des paroles aussi chouettes donc on le reconnait tout de suite, c'est facile !
Allez en paix tout de même , je m'en remettrai, à mardi !
Véronique ( Soprane)

Partager cet article

Repost0

COMMENTAIRE DE DANIELLE

Publié le par Thierry

génial ce texte, si fortement ancré dans notre actualité!!! bravo Eric

Partager cet article

Repost0

ON S’ABONNE À MARIE CLAIRE

Publié le par Thierry

Commentaire sur la chanson d’ERIC, par Marie Claire :

C’est tellement bien tourné, qu'il faut absolument la garder pour la ressortir un jour au milieu d'un concert! On l'avait fait pour les 35 ans, alors pourquoi pas pour une bonne occasion?

Partager cet article

Repost0

POÉSIE CALENDAIRE DE NOTRE POÈTE ERIC

Publié le par Thierry

On est pile le 28, et le 28 c'est dans un mois !
Ça m’a inspiré une petite chansonnette sur l’air de « Né en 17 à Leidenstadt ».

Prêts ? c’est parti :

Si on était pile le 28, le mois prochain
En noir et blanc sur - les gradins
Me montrerais-j’ meilleur ou pir’ que main-te-nant
En entonnant tous - mes chants ?

Entrainée de longs mois, en boucle, en permanence
Elle est mon Graal, mon - fer de lance
Aurai-je son appui, aura-t-elle ma confiance
Ma mémoire à ce - moment ?

Si traitreu-se-ment, une peur panique, me terraaasse !
Si soudain j’me dis « Je me casse » !
M’enfuirai-je en - me faufilant- sous les gradins,
Ou soutiendrai-je les - copains ?

Mais si jamais mon disque dur me joue des tou-ours
J’ai un matos pas - très à jour
Je sais qu’on s’ra pas tous en panne au même moment
Et c’est bien récon-fortant !

On saura bientôt c’qu’on a vraiment dans nos ventres
Dans le chœur des voix qui s’élancent
L’âme d’un couard ou d’un choriste ou d’un lourdaud
Ou le pire ou le plus beau
Serons-nous de ceux qui jaillissent, ou bien de dociles robots ?
Quelle couleur auront - nos mots ?

Quand on sera pile le 28, le mois prochain
En noir et blanc sur - les gradins
On donn’ra le meilleur, ce s’ra un bon moment
On s’en souviendra longtemps !

On comprendra alors pourquoi on a dû bosser si longtemps…
À voir le plaisir des gens !
.

Partager cet article

Repost0

1 2 3 > >>