PEUT ON CHANTER ET S'EXPRIMER LIBREMENT A TITRE PERSONNEL EN DEHORS DE LA CHORALE ?

Publié le par Thierry

Salut les tripli,

Je fais une réponse collective à des questions qui m’ont été posées par mail.

Franchement, qui peut croire, en tombant sur le blog LIBEX (photo ci-dessous) que celui qui écrit, le fait au nom de la présidente de la chorale T… P… N... ? Il faut arrêter la parano… Il n’y est fait aucune référence au nom de la chorale.

PEUT ON CHANTER ET S'EXPRIMER LIBREMENT A TITRE PERSONNEL EN DEHORS DE LA CHORALE ?

La question que j’ai posée à Denis, c’est « est-ce que je peux être libre de m’exprimer en dehors de la chorale TPN sur un support personnel et en même temps chanter avec TPN ? » sa réponse à cette question est clairement « non ». Lorsqu’on chante dans cette chorale, il faut abandonner l’idée d’exprimer son avis sur quelque support que ce soit…

Attention, petit conseil aux tripli : si vous avez un compte FACEBOOK, ne vous avisez surtout pas de parler de votre activité du mardi soir sur votre page commune. Et si vous êtes athée ou même non pratiquant, cachez le… Ou même si certaines chansons ne vous plaisent pas, silence…

Il y a effectivement quelques cas où des curés interdisent à des chorales l’accès à leurs églises, bien qu’elles soient intégralement financées par nos impôts, mais la raison en est exclusivement liée à la liste des chants que propose la chorale pour le concert en question.

Si les chants ne correspondent pas à la vision du curé, il peut refuser l’accès à l’église. De nombreuses églises des environs sont heureusement gérées par des curés ouverts qui accueillent volontiers leurs prochains, quelles que soient leurs convictions personnelles, comme d’ailleurs semblent le proposer les textes fondateurs de cette religion.

Les seules interdictions portent sur les choses qui se passent dans l’église et non pas en dehors.

Jamais, le problème ne se pose sur les chants ou les paroles qui peuvent être prononcées à l’extérieur de l’édifice (Entre parenthèses j’attends toujours les extraits de textes que j’ai pu écrire depuis 3 ou 4 ans et qui aient le moindre penchant anticlérical. Du blabla, y en a eu, mais les faits on les attend toujours.)

Avant de passer sur le bûcher (heureusement qu’il n’en existe plus), les gens (souvent des femmes, sans doute pour rééquilibrer la parité) bénéficiaient d’au moins un simulacre de procès.

Avec un avocat de la défense. On mettait en évidence un point précis, avec des mots qui auraient été prononcés. Dans mon cas, rien du tout, il suffit de dire « anticlérical » et hop, c’est fait…

Ci-après un lien vers un article du Dauphiné qui explique que la chorale paroissiale d’Annecy le vieux a été exclue de l’église parce qu’elle chantait des chants pas suffisamment en phase avec la liturgie : https://www.ledauphine.com/haute-savoie/2019/07/10/annecy-la-chorale-saint-maurice-viree-parce-que-ses-chants-ne-plaisent-pas-au-cure

Chers tripli, je vous suggère de vous poser dès maintenant la question suivante : jusqu’où irez vous dans l’abandon de vos libertés pour passer sous les fourches caudines d’un curé (ou plutôt celles d'un conseil d'administration de chorale, car les curés ne jugent que sur les chansons chantées dans leur église) pour qu’il vous laisser chanter ?

Je ne veux absolument pas me poser en martyr (un choriste de plus ou de moins ça ne change pas grand-chose), mais avouez que ce procès en sorcellerie est ridicule. Nous voilà revenus au temps de l’inquisition, au temps des procès d’intention ?

Maintenant que le vilain blogmaster n’est plus là, ça va calmer la parano ambiante, et chacun va retrouver un sommeil réparateur… Jusqu’à la prochaine étape…

Dormez bien.

Biz. T.

 

PS : le fait que personne n'ose plus donner son avis via un commentaire de ce blog est bien le signe d'une censure qui ne dit pas son nom.

Les nombreux messages de soutien (grand merci à tous ceux qui osent m'en envoyer) ne me viennent que par mail. Qu'est-ce qui peut bien effrayer autant de monde ?

Partager cet article

Repost0

SALUT LES TRIPLI

Publié le par Thierry

Salut les tripli,

 

Je suis fatigué de toutes ces histoires de curés ténébreux qui tomberaient par hasard sur un blog qui existe sans problème depuis 14 ans, qui porte un nom qui est très éloigné de « trois petites notes » et qui, lisant qu’un des choristes n’est pas un grand fan des chants kuku, décideraient de fermer à tout jamais la porte de leur église à ces terribles mécréants.

Ça me rappelle le sketch de BIGARD sur la chauve-souris enragée : https://www.youtube.com/watch?v=E1NXwBKP6wQ

Depuis que Denis m’en avait fait la remarque il y a 2 ou 3 ans, je n’égratignais plus du tout la religion dans mes articles de blog (personne à ce jour m’a d’ailleurs envoyé une phrase qui pourrait être interprétée dans ce sens…)

En revanche, qu'il vienne à l'idée d'un curé de traduire par exemple les paroles d'ALLELUIA  qu'on a chanté il y a peu dans une église, et là, vraiment c'est chaud. Car la provoc se fait directement dans un lieu sacré pour ceux qui pratiquent la religion. 

Je suis le premier, lorsqu'on est en concert à reprendre les choristes qui posent quelque chose sur l'autel, je n'ai jamais un geste déplacé, car nous sommes accueillis dans un lieu qui n'est pas anodin dans l'absolu. 

Idem avec les paroles de la chanson irlandaise de RENAUD : si un curé se procure les paroles via GOOGLE (y parait qu'ils deviennent super fort en technique WEB), là oui, il pourrait s'offusquer, et la probabilité est quand même beaucoup plus forte que celle d’accéder à un blog qui s'appelle LIBEX, et qui ne contient pas de tels affronts.

Je suis persuadé que le problème ne vient pas de ce que j’écris dans ce pauvre petit blog.

J’ai donc posé la question à notre chef de savoir si je pouvais chanter avec TPN et en même temps, m’exprimer sur mon blog perso (LIBEX) sans être en lutte permanente avec le bureau et lui, et bien sa réponse est non.

Je n’aurais jamais imaginé devoir un jour choisir entre ma passion du chant et ma liberté d’expression, et bien c’est chose faite.

Et j’ai bien sûr choisi la liberté d’expression, même si ça a été très dur pour moi.

Enfin, c’est comme ça…, ça a un côté un peu triste, mais ça  permet aussi de rencontrer ses valeurs profondes dans un monde souvent plutôt rempli de superficialité.

Avec des questions du genre : « quels sont les événements qui pourraient te faire renier ta liberté de conscience ou d’expression ? » C’est vertigineux de se poser ce type de question.

Et oui, quelle limite ? Quels sont les événements qui te feraient dire « non », cette fois c’est trop ?

Cette décision-là impliquait un enjeu important pour moi, celui de chanter dans la chorale dans laquelle j’ai chanté pendant 17 ans, mais tout de même l’enjeu était beaucoup moins important que celui par exemple, de gens qui résistent au péril de leur vie dans des dictatures.

Quand je vois l’effort que ça a représenté pour moi, je suis plein d’admiration pour ces résistants : les valeurs humaines sont au-dessus de leur vie.

J’espère bien entendu ne jamais avoir à réaliser la même expérience au péril de ma vie, mais si je cherche un point positif à retirer de tout ça, je trouve celui-ci :

J’ai réellement été obligé de choisir une valeur profonde chez moi au détriment d’un truc qui me tenait vraiment à chœur (oui, Gégé, ça s’écrit pas comme ça, mais ça dépend avec quel organe on le regarde).

Et c’est une expérience qui vaut le coup d’être vécue, franchement.

Bien sûr je suis triste, et même très triste de n’avoir pas pu trouver un compromis, et que le renomage de mon blog n’ait pas suffit, mais bon, c’est comme ça, c’est la vie.

Il m’est parfois arrivé dans le passé d’imaginer de quitter la chorale TPN, mais jamais, et pourtant j’ai pas mal d’imagination, j’avais imaginé partir aussi tristement.

La vie est pleine de choses étonnantes...

Je souhaite bon vent à TPN, à tous les choristes, et à son chef Denis.

Bon voyage à tous.

Biz. T.

PS : n’hésitez pas à me tenir au courant des évolutions sur ces mêmes pages.

J’ai chèrement payé le droit de m’y exprimer, n’hésitez pas à y laisser des messages.

Partager cet article

Repost0

MESSAGES DE SOUTIEN

Publié le par Thierry

MESSAGES DE SOUTIEN

Merci pour vos messages de soutien, vous êtes nombreux (ses) à ne pas comprendre pourquoi autant de haine pour un blog aussi anodin, et à vous demander pourquoi vouloir museler l’expression de l’avis de chacun…

En tout cas, ça fait beaucoup de bien de vous lire.

Je pense que le problème n’est pas le blog lui-même, et qu’il n’est que la partie émergée d’un iceberg.

Ce qui est étrange, c’est que vos messages de soutien se terminent invariablement par « merci de ne pas le publier sur le blog ». Peut-être un signe des temps…

Biz. T.

Partager cet article

Repost0

LES BORNES ELLES-MÊMES ONT DES LIMITES QU’ON NE SAURAIT FRANCHIR SANS LES DÉPASSER

Publié le par Thierry

Salut les tripli,

Je pensais avoir mis beaucoup d’eau dans mon vin en changeant le nom du blog, pour ne plus donner l’impression que ceux qui y écrivent, s’expriment au nom de la chorale TPN.

Je trouvais ce point de vue absolument ridicule, mais bon, c’était un point de vue… Ce pauvre petit blog est lu quasi exclusivement par les choristes de la chorale (qui d’autre ça peut intéresser ?), et éventuellement par des anciens choristes durant les quelques semaines qui suivent leur départ de la chorale. Comment imaginer que ca puisse nous attirer des foudres de qui que ce soit ?

Et pourquoi maintenant ? Ca fait 14 ans que je tiens ce blog, personne ne s’est jamais plaint de quoi que ce soit en 14 ans (j’ai même reçu beaucoup de messages d’encouragement) , pourquoi voudrait-on que ça commence maintenant ? Les gens ont bien d’autres chats à fouetter que de lire des mots dans un blog qui ne les concerne pas.

Notre chef, puis Marie m’ont dit que je ne devais plus m’exprimer sur un blog qui porte le nom de TROIS PETITES NOTES car ça pourrait faire croire à certaines personnes (aucun nom, ni même aucune référence à une quelconque plainte) que ce que j’écris reflète l’opinion générale de la chorale.

J’ai demandé à ce qu’ils me donnent des mots ou une phrase écrits sur ce blog qui pourraient prêter à confusion ou offenser qui que ce soit, et à ce jour, je n’ai pas eu de retour… Je suis prêt, comme je l’ai toujours fait, à publier des textes qui sont d’accord ou pas avec ce que j’exprime.

Un blog est un lieu d’échange d’opinion, et justement il me semble sain de pouvoir échanger librement sur ce que l’on vit dans la chorale, ça donne de la légèreté et de la joie.

A-t-on quelque chose à cacher ? N’y a-t-il qu’une seule voix qui vaille ? N’a-t-on plus le droit de s’exprimer ? Pourquoi ? Pourquoi tout d’un coup depuis que la chorale est devenue indépendante ?

Ce blog, qui n’était pas délétère pendant 14 ans, l’est devenu d’un seul coup ? Sans qu’on puisse m’en communiquer la raison ?

Dont acte, pour éviter la polémique, bon garçon, je change le nom du blog au profit de « LIBEX » qui n’a aucun rapport, vous en conviendrez, avec TROIS PETITES NOTES.

Et voilà t y pas que ce matin, Alain (Ténor) et Jean Marc (Ténor aussi) me demandent de leur donner les codes d’accès au blog en tant qu’administrateurs.

C’est le conseil d’administration seul qui maintenant doit donner son point de vue. J’imaginais pas qu’ils oseraient, et ben si, un blog que j’ai créé et tenu pendant 14 ans, du mieux que j’ai pu… J’étais sur le cul comme on dit.

Je leur ai proposé de créer un site car un endroit où l’information ne va que dans un sens ca s’appelle un site, pas un blog. Un blog, c’est fait pour l’échange, tout le monde au même niveau.

Ou de créer eux-mêmes un blog s’il veulent diffuser la ligne du parti.

Ça ne m’empêcherait pas de continuer à m’exprimer sur un espace qui maintenant est devenu un blog perso. Ben non, c’est comme ça…

J’étais prêt à faire des efforts pour faire baisser la polémique mais là vraiment, c’est trop pour moi.

Alors ce sera sans moi. Je vous souhaite bon vent pour la suite de TPN.

Je laisserai ce blog accessible si d’aucun veulent s’exprimer.

N’hésitez pas, c’est en ne l’utilisant pas que la liberté s’use.

Biz. T.

Partager cet article

Repost0

MARDI 4 FEVRIER - PAS DE RÉPÉTITION MAIS UNE RÉUNION SUR LE THÈME : LES COMMISSIONS DE LA CHORALE

Publié le par Thierry

Salut les chanteuses et teurs,
 
Il n'y aura pas de répétition mardi prochain, car notre chef préféré sera absent.
 
Elle sera remplacée par une réunion sur le thème des commissions.
 
Où donc y faut aller si on veut s'exprimer sur les commissions ? Et quand donc ?   à 20 h 00 dans la salle de l'espace 2000.
 
Biz. T.

Partager cet article

Repost0