A QUOI ÇA SERT LES VŒUX ?

Publié le par Thierry

Hello les deuxmillestreiziennes et ziens,

Puisque les mayas nous ont épargnés, 2013 est arrivé à peu près comme 2012, avec cotillon, foie gras et huitres. Les millénaristes de BUGARACH comme tous les millénaristes précédents sont passés pour des cons cons, et sont allés rejoindre la cohorte des illuminés, le prestigieux Paco RABANNE en tête.

Sauf erreur de ma part,  aucun astéroïde géo croiseur n’a géo croisé, et je n’ai personnellement pas vu la moindre base de lancement extraterrestre dans les parages.

Ouf, puisque les dieux (c’est juste une expression), nous ont épargnés, nous allons pouvoir donc chanter à nouveau.   

Mais avant, je tiens à sacrifier à une tradition surement millénaire : les vœux. Mais, comme je ne suis pas superstitieux (ça porte malheur !), je me demande à quoi ça sert les vœux. Et je vous soumets la question : quelle est la vraie finalité des vœux ?

Est-ce qu’un scientifique assermenté a vérifié en double aveugle que les gens qui avaient reçus des vœux en début d’année avaient eu moins d’emmerdement que les autres ?

En même temps, tout le monde a reçu au moins un vœu, au moins celui du président ou celui du vendeur de salade du journal de 20h. Et pourtant, y en a bien chaque année qui ont quand même quelques ennuis…

Je lance donc un débat sur l’utilité des vœux, tout en vous présentant quand même les miens car je subis comme tout le monde la pression de la société dans laquelle je suis né.

Et puis, vous avez remarqué, on souhaite toujours ses meilleurs vœux : je me demande où passent les moyens et les pires vœux, peut-être y a-t-il quelque part, dans le monde, un cimetière pour ces mauvais vœux, comme il y en a peut-être un pour les éléphants ?

Pour lancer le débat, je dirais que peut-être, le fait de souhaiter ses meilleurs vœux, ne veut (je de mo) pas forcément dire qu’on verse dans la superstition, que l’on émet une sorte d’incantation magique pour que celle ou celui qui est en face de nous ou à l’autre bout du SMS, soit protégé de toutes les galères possibles.

J’attends les retours de mes coreligionnaires sur le sujet.

Autre sujet : comment être sûr que ce que l’on souhaite aux gens sera meilleur pour eux que ce qui doit leur arriver normalement ?

Et n’oubliez pas que

1.       la prochaine répétition aura lieu le 8 janvier

2.       Denis nous a envoyé de quoi travailler abondamment

3.       Écouter les enregistrements rend encore plus agréable la prochaine répétition

4.       Le FEST NOZ aura lieu le 23 février prochain

 

Meilleurs vœux à toutes et tous, bonne année 2013.

Ze webmestre.

 

 

 

 

Publié dans COMMENTAIRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Catherine LIX 02/01/2013 09:52


Bonjour à vous tous,  choristes survivants du 21/12/12 et embarqués pour 2013 !


Adresser des voeux en ce début d'année peut paraître relever de la tradition désuette, de l'automatisme, de la superstition... Je pense, moi ,qu'il dépend de chacun de nous que cela soit
l'expression de notre intérêt sincère pour autrui. Je m'abstiendrai cette année de lancer des voeux en vrac, au rabais, à tous le monde comme le présentateur du JT mais mais j'exprimerai mes
souhaits à chacun de ceux pour lesquels je désire très sincèrement que 2013 soit la meilleure possible et au cas où elle serait mois bonne qu'espérée,  je leur souhaite le courage et
l'energie pour surmonter les difficultés. Exprimer des voeux c'est après tout  montrer qu'il y a de l'espoir, que l'on peut et veut croire au bonheur 


Alors à vous tous Chef et  frères et soeurs de choeur et de coeur je souhaite pour 2013 santé,  courage et energie et de garder en toutes circonstances votre aptitude au bonheur !


A mardi pour la bise.


Catherine Lix