CAHIERS DE VACANCES, NOUVEAUX CHANTS ET BONNE HUMEUR

Publié le par Thierry

Salut balmi-aoutiens privés du doux privilège du chant pendant la trêve estivale, et qui se surprennent parfois à espérer que revienne vite le 13 septembre pour à nouveau pouvoir exprimer leur talent dans une communion extraordinaire, mais qui, finalement apprécient  tellement la douceur du transat, qu’ils acceptent avec une résignation rêveuse, la cadence de temps que nous impose mère nature,  bref, salut les balmi-aoutiens,

L’été est toujours là, mais on sent ça et là, quelques parfums de rentrée. La lumière du soir n’est  plus tout à fait la même, les pubs et les conversations sont peuplées de petites feuilles à grand carreaux (ou l’inverse).

La joie remplit nos chœurs, car les hasards du calendrier, l’extrême prévoyance et la perception aiguisée du président de club pour tous, ont permis un démarrage de nos bruyantes activités bien avant la date à laquelle nous étions accoutumés. Du coup, si on suit notre progression habituelle, le concert de Noël aura lieu à la TOUSSAIN.

Vu le programme ci-dessous, et les velléités de Denis à nous proposer plein de nouvelles chansons (oué !!!!!), nous aurons bien besoin de tout le temps gagné.

Je voudrais ici une nouvelle fois saluer bien bas l’extrême courage de notre chef bien aimé dont le talent musical est envié par Jacky LOCKS lui-même, et dont la voix illumine nos autoradios et salons, via la fée MP3 (ca re démarre super fort !!! la chaleur ne limite pas le fayotage), bref je voudrais saluer son courage de rechercher des solistes pour la première fois, en choisissant une chanson en anglais.

Commencez à affuter vos méninges, parlez en à votre thérapeute pour qu’il vous fasse une séance spéciale « j’ai le trouillomètre qui s’affole quand je chante seul(e) », effectuez la meilleure préparation mentale possible pour qu’au moment de chercher des volontaires, il n’ait pas l’impression de prêcher dans le désert, ou qu’il ne soit pas effrayé par une chorale où personne ne bavarde (il ne l’a jamais vu, un accident cardiaque est si vite arrivé).

Blagues mises à part, je remercie Denis de nous avoir préparé des fichiers de répétition disponibles avant la rentrée. Il a du y passer beaucoup de temps. Bien sûr la chorale est une de ses passions (sinon, il ne nous supporterait pas, surtout les deux rangs du fond de certains pupitres, suivez mon regard. Comment Gégé (*) ? on y est nous aussi dans ces deux fameux rangs du fond ? T’es sûr ?), bref, même si la chorale est sa passion, la meilleure façon du lui renvoyer l’ascenseur serait que tout le monde connaisse ces chants dès les 2 ou 3 premières répétitions.

Voilà, il nous reste encore un peu d’été à défaut de vacances, et même si la rentrée est dans les paroles, elle n’est pas encore tout à fait dans les têtes. Sifflotons donc nos nouveaux chants avec le nez en l’air, et un brin d’herbe aux lèvres. (Non, Gégé, pas celle qu’on fume, celle qu’on ramasse pour nourrir les vaches l’hiver).

Profitons du temps hors du temps que nous propose le mois d’Auguste, le cycle des saisons reprendra bientôt son cours.

D’ici là je vous souhaite du bon temps et de la joie.

Au 13/09,

Thierry.

  

(*) Je voulais rectifier un petit malentendu avant qu’il ne naisse. Le Gégé du blog n’existe pas,  c’est un personnage fictif à qui je fais dire ce que j’ai entendu ca et là, voire même plein de choses que je n’ai entendu dire par personne. Gégé n’est donc pas Gérard (Même si  Gérard  n’est pas le dernier pour faire des jeux de mots encore plus foireux que les miens).

Publié dans DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

michele lebrun 25/08/2011 16:33



On sent  dans tes écrits de la poésie, serais-tu parti sur les chemins de Rimmbaud ou Verlaine pendant cet été capricieux ? On apprécie  toujours ton talent  de journaliste
satirique.


A très bientot dans le choeur de nos trois petites notes....