LE CONCERT DU 15 AVRIL 2011

Publié le par Thierry

 

Salut les accordéo-chanteuses et teurs,

 

Alors voilà, notre chef a choisi le programme de notre prochain concert. Je suis un peu ému, et j’ai pris quelques retards à le mettre sur le blog, car il nous l’a donné complet et dans l’ordre 15 jours avant le concert. J’ai été surpris. Mais bon bref, le voilà quand même :

 

En entrée,

 

Chante

Trois p’tites notes

Mon amant de ST JEAN

J’envoie valser

 

Plat de résistance,

 

Domine Fili uni genite (à partir de la mesure 42)

Signore delle cime

La montagne

 

Dessert de résistance aussi,

 

Je n’aurais pas le temps

Qui a le droit

Ensemble

Vaste est la vie

 

Pousse café (si le public nous le réclame)

 

Vivre pour le meilleur (J’espère que Jacques Brel ne nous en voudra pas trop)

 

Chants communs :

 

Quand on a que l’amour (ah, je me disais aussi. Ne t’en fais pas Jacques, on fini toujours par la chanter quand même).

 

Laïla (Ouais, il a pas froid aux yeux notre vénérable chef. Heureusement, c’est le dernier chant. J’espère que les choristes d’AMORGEN ne sont pas trop costauds)

 

(Pour « CHANTE », on chantera en entrant sans partoche : on marche jusqu’aux couplets, puis on s’arrête au  milieu de l’église pour les couplets, puis on s’installe pendant les derniers « lala », si besoin, notre chef vénéré (Denis WOUICHEF) nous fera continuer les « lala » jusqu’à ce qu’on soit installés.)

 

Lieu : Et d’abord, le concert, où qu’il a lieu ? on a parlé d’église ? Suspens insoutenable : c’est l’Eglise de LA BALME. On joue sur notre terrain, on peut ameuter les aficionados.

 

Horaire : Comme on connait bien l’église de LA BALME, a dit notre vénérable chef de chœur (Personnellement, en tant que mécréant intégriste, je n’y vais que pour chanter), on va faire court pour notre répétition d’avant concert, pour laisser la place à AMORGEN.

Donc, merci d’être dans l’église pour 19h00 pétantes.

 

Tenue : En grand secret les hommes se sont entendus pour une tenue surprise. Mais bon, comme on avait décidé que ne porter en haut qu’un nœud papillon en tout et pour tout, Josiane et Sylvie sont en train de négocier des aménagements.

Heureusement qu’on a que deux filles dans nos rangs. Quelqu’un a proposé qu’on mette aussi seulement un nœud papillon en bas, mais on a trouvé que deux nœuds papillons, ca faisait beaucoup. Donc c’est pas encore décidé.

 

Après la nourriture de l’âme, la nourriture du corps : On sait que la moujik adouci les morses, mais elle creuse aussi les estomacs. Je propose que les sopranes fassent ce qu’elles veulent, les alti feront ce qui leur chante (sauf Lulu : il faut absolument que tu fasse des bugnes. Gégé voulait que je publie ta recette sur le blog, c’est dire…), et les hommes apporteront des liquides légèrement ou fortement alcoolisés. Et je veux pas entendre de remarques sinon je fais une quiche, vous êtes prévenus.

 

Répétition du 12 avril : il se peut qu’elle ait lieu dans l’église de LA BALME. Pour les frileux et les frileuses, apportez une petite laine.

 

Ouala, je crois que c’est fini.

 

Excellente soirée et pensez bien au SYNTHOL pour les dommages collatéraux des chants commun.

 

Soyez forts et ne lâchez rien,

 

A mardi,

 

Thierry.

Publié dans CONCERTS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

michele lebrun 27/07/2012 22:18


Francois René Duchable, le comédien Alain Carré,
l'écrivain Jacques A Bertrand jouent dans la Tournette



Refuge de Rosairy versant Thones
Mardi 31 juillet à 12h30