LE CONCERT DU 17 JUIN 2011 AUX BRESSIS

Publié le par Thierry

Salut les balminotiennes et tiens,

Et tiens, justement, comment ca se passe le concert du 17 ? Y nous zécrit rien et y voudrait qu’on sache…

Avant toutes choses, un grand merci aux frileuses du 1er étage, qui, après mure réflexion, et une ouverture d’esprit hors du commun, se sont munies de gilets ou autre objet couvrant qui réchauffe. Chapeau bas, donc.

La répétition du mardi qui suit le concert (21 juin) n’aura pas lieu. Bicose la fête de la musique

Grande bouffe prévue pour clôturer l’année, le 5 juillet (1er mardi de juillet). Ca se fera au CLOS DES SENS. Non, c’est pas vrai, je ne sais pas encore où ca se fera.

Maintenant, venonzan aux faits. Les traditionnelles questions de pré concert, quand, où, quelle tenue (Grande question s’il en est, suspens insoutenable, comme à chaque fois.)

D’abord, le lieu et ses intendances : l’église sera ouverte à partir de 18H, avis aux saints hommes qui participent à la mise en place des estrades et autre sono.

Attention, les BRESSIS, c’est méga grand. Donc tout le monde fait un phoning à l’ensemble de sa famille (même lointaine), ses amis, voire même ses vagues connaissances. Celui qui en ramène le plus sera exempté de gym lors de la prochaine répétition.

Quand c’est qu’on échauffe nos organes ? Et bien, là-dessus, notre chef a été extrêmement précis et très pointilleux (je m’étonne même qu’Alain, notre grand gardien de l’étique chanteresse et de la liberté de chacun, n’ait rien dit. Il était peut-être en train de trier ses partitions…). Bref, échauffement à 18h45 précises.

« ATTENTION AUX BOUCHONS DU VENDREDI SOIR », telle a été la parole de notre bien aimé chef de chœur, dont chaque mot illumine l’univers entier de messages toujours remplis d’un sens profond et d’une justesse spirituelle que le monde entier nous envie (heu, bon, là, c’est peut-être un peu fort… Y a quoi comme mot au dessus de fayot ?).

Ensuite, vient le moment tant attendu des tenues : Ce soir, il y a une immense surprise ! Non j’déconne, c’est comme le concert précédent.

Les alti et sopranes : bas noir et haut blanc (après une discussion dantesque, on a convenu que les manches devaient être longues, comme d’hab. Ca en devient lassant)

Les ténors et basses : Tout noir, même remarque pour les manches.

Attention, surtout pas de T-SHIRT.

Et pis donc, reste la 3e mi-temps (on va se gêner tiens).

Cette fois ci, pour le coup, y a changement : tout le monde apporte uniquement de l’alcool.

Non, j’déconne : Sopranes et alti 3PN : uniquement du sucré. Ténors et basses : boissons, mais pas que de l’alcool… (prévoir de l'eau, et oui, Alain, c'est malheureusement indispensable à la santé...)

Ouala, ouala, je crois que c’est tout.

Pour information, ci-dessous les chants dans l’ordre :

 

Chante (en entrant)

Mon amant de Saint Jean
J'envoie valser
La montagne

Amazing grace
Tous les cris les SOS  

Toi + moi
Ensemble
Vaste est la vie

Vivre pour le meilleur ou Quand on a que l'amour (En bis si besoin)


Les chants en commun :

 

Que serais-je sans toi
La rivière de notre enfance

Kyrie et Gloria de Gounod
La terre promise
Je n'aurai pas le temps

 

Soyez fort,

A vendredi,

Thierry.

 

Publié dans CONCERTS

Commenter cet article

maryse 17/06/2011 07:58



Giséle, alti, sera absente et nous souhaite un bon concert.


Elle dit qu'elle regrette mais j'en doute puisqu'elle va à Véronne avec Scotton et sa chorale pour écouter Aïda!!!Cher Thierry, on peut dire Carpette quand on est trop flatteur avec le chef mais
on va dire qu'il mérite les compliments, ça va le detendre pour ce soir.