QUOID’NEUF CHEZ LES TRIPLINOTIENS ?

Publié le par Thierry

Chères triplinotiennes et triplinotiens (ca c’est un nom savant),

 

Choses à retenir dans l’actualité brulante de notre chère chorale.

 

1.       REUNION DU 30 JANVIER 2012 à 20H00 : ORGANISATION DU FONCTIONNEMENT DE LA CHORALE

Nous sommes partis du principe que la gestion de notre chorale est un peu lourde pour une seule personne, et aussi qu’il peut être sympa pour chacun d’entre nous d’être impliqué dans le fonctionnement d’une activité qui nous passionne. (oula, on nous l’a changé not’ Thierry qui n’écrit d’habitude que des gueuniaiseries ou presques ?)

On compte sur la présence du plus grand nombre pour nous aider à mettre en œuvre cette nouvelle organisation. (ouaaa, ça doit être super important pour qu’il insiste comme ça, moi, c’est sûr, je vais y aller)

2.       La liste des chants du prochain concert 

Chacun se sera rendu compte que l’ordre des chants de la précédente liste était provisoire, et que bon, comme le piano joue faux, l’ordre des chants se mélange lui aussi tout seul. T’as raison gégé, je vois pas d’autre explications.

La voilà. Je suppose que les chants communs sont implicites (sauf erreur de ma part,  ALLELUIA, TROIS PETITES DE ZIQUEMU, yo)

La Montagne (J. Ferrat - JC. Oudot)

Je veux (Zaz - R. Pulcini)

L'envie d'aimer (L. Florence - P. Guirao - P. Obispo - C. Turcotte)

Kyrie (Extrait de la messe aux Chapelles de Gounod)

Amazing Grace

L'un vers l'autre (A. Boublil - CM. Schönberg - J. Locks)

Tous les cris les SOS (D. Balavoine - N. Ott)

Toi + Moi (Grégoire - J. Locks)

C'est beau la vie (M. Senlis - C. Delecluse - J. Ferrat - MA. Caron)

Vaste est la vie (M. Rivard - M. Bernard)  

 

3.       L’après concert : y parait qu’on mange et qu’on boit

A 20 contre 70, le combat est inégal, et il faut absolument aider nos amis de LA CLUSAZ à préparer une 3emi-temps digne de ce nom. Même si elle a l’air bien bon, je ne suis pas sûr que la buche congelé de notre Gégé suffise à nourrir toute la troupe. Faudra donc faire preuve d’imagination.

Les sopranes pourraient nous apporter un truc simple, ne vous tracassez pas, on est entre nous : je propose par exemple, du ris de veau aux morilles, un cuisseau de chevreuil sauce grand veneur, des ortolans mitonnés façon chasseur, et du foie gras truffé. Ce ne sont que des exemples.

Pour les alti, une pièce montée, une omelette norvégienne,… pareil, simple, pas de chichi, à la bonne franquette.

Les hommes se chargent de l’eau, ne vous inquiétez pas, y aura tout ce qu’il faut.

 

4.       Je vous épargne le topo mortel sur la tenue, rien que d’y penser, j’m’ennuie. N’oubliez pas la plume.

 

5.       Comment qu’on y va ? justement, j’allais y venir, on a affrété un car.  Il part à 18h00 sonnante (pétante était en panne) sur la place du marché et effectue un arrêt à 18h15 vers ARGONNAY (près du rond-point où il y a un magasin de luminaires (indication pour les dames) et un loueur nacelles/grues (pour les hommes)(chacun son trip), au tout début de la voie des ARAVIS.  Pensez à prendre un peu de monnaie avec vous pour acquitter la contribution financière qui vous sera aimablement demandée. Retour vers 23h00 pour éviter que le car ne se transforme en citrouille.

 

6.       Il est tard maintenant  (tu ta fait) :

Ma (Mon)  très (très aussi) cher(e) ami(e) choriste, si tu cliques sur le lien ci-dessous (mais si Gégé c’est un lien ! mais non rien à voir avec une ficelle), et que tu actives le son du magnifique engin électronique qui t’as amené à lire cette prose exceptionnelle, et ben… tu entendras avec tes yeux zémerveillés (mais si on peut entendre avec les yeux), la 9e symphonie (n’oublions pas que c’est à 5 ans que Mozart a composé le BOLERO DE RAVEL), mais non, pas la 9e, mais la chanson « il est tard maintenant » que nous allons chanter bientôt.

http://www.youtube.com/watch?v=729J6YPV698

MISERE d’ALLEGRI

Et même que si vous cliquez sur celui-là (en dessous), vous entendrez le MISERE d’ALLEGRI. Note aux sopranes  sensibles et/ou cardiaques : Denis a trouvé une version où la note tout là haut perchée a été remplacée par une note à vos cordes vocales accessibles (ouf !). Note à tous les autres : prévoyez un vêtement  anti chair de poule. Le bon dieu ne devait pas être bien loin de lui quand il l’a écrite. (bon dieu, qu’est-ce que je dis ! un truc si beau peut effectivement faire douter, mais bon, le temps d’une toute petite perte de repère, et  je m’enfuis bien vite de ces pensées obscurantistes.)

http://www.youtube.com/watch?v=Psf5Cqjpt7I&feature=related

 

7.       Rien. Mais j’aime bien le chiffre 7, alors voilà, je voulais le mettre. Et pi d’abord c’est moi qui écris, j’fais c’que j’veux.

Soyez bien sages (pas trop quand même) et notez bien tous ces trucs dans vos tablettes.

A lundi soir 20h00 pétantes (tiens il est réparé).

Thierry.

Publié dans CONCERTS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain Meyrier 26/01/2012 19:51


Oui Thierry, le"Miserere" je l'ai écouté déjà quatre ou cinq fois surtout dans cette version:     http://www.youtube.com/watch?v=fcWo1hKHu40      et j'ai aussi pleuré quatre ou cinq fois.


Ça promet quand on va le chanter !!                     Alain  (basse)


 


 

marie-christine 26/01/2012 17:14


Thierry, tu es génial !!!!


Oui, je sais, c'est bref, mais je ne trouve pas d'autres mots.


Merci.