RESULTAT DE LA FOIRE DE LA BATHIE (II)

Publié le par Thierry

 

Salut les tempetobalmivocce,

Vous avez certainement tous remarqué la douce brise jurassienne qui a soufflé depuis samedi dans la nuit jusqu’à dimanche soir sur nos vertes contrées, devenues blanches depuis.

Et bien voyez-vous ce typhon rabelaisien a laissé quelques traces de son passage, et parmi elles l’annulation de la foire de la BATHIE. De mémoire de gens du cru, cette foire n’avait jamais été annulée.

Du coup, on s’est dit qu’on allait se retrouver avec des tonnes de saine et bonne nourriture sur les bras. Et on se voyait déjà manger du bœuf bourguignon tous les jours jusqu’à NOEL.

C’était sans compter la convivialité de nos contemporains qui ont affronté un temps sibérien pour venir casser une croute avec d’autres contemporains venus également pour faire la même chose.

Mais bon, quand même, le contemporain moyen est plus facilement adepte du bœuf bourguignon, arrosé du bon jus d’octobre, que de la salade de fruits, qui comme chacun le sait est essentiellement conseillé aux gens malades. C’est comme l’eau, en fait.

Alors, de la salade de fruit, il en reste, du bœuf bourguignon aussi.

Pour notre répétition de demain soir, Jean Paul nous invite à nous munir d’un gobelet, d’une tasse ou de tout récipient susceptible de contenir de la salade de fruit pour qu’on puisse déguster ensemble le stock restant après la répétition.

Comme il reste du vin, il nous servira à arroser le tout, et à nous éclaircir la voix.

N’oubliez pas de prendre une petite cuillère.

On vous proposera également de faire l’acquisition de bœuf bourguignon, qui sera proposé en barquette après la répétition.

Voilà,

Je crois que l’essentiel est dit. Et l’essentiel, c’est le principal.

A pouet,

Thierry.

Publié dans DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article