UN ARTICLE DE MARYSE

Publié le par Thierry

Ci-dessous :

J'avais trouvé l'humour du chef décuplé par la consommation excessive de chocolat, mais, il est aussi "sévère", il est vrai que la chorale est le lieu où l'on se raconte les derniéres nouvelles
comme la prestation des choristes au Soldat rose!!! Il nous arrive aussi de parler de notre partition souvent encombrée de dièses et bémols.........il faudra donc apprendre à chuchoter, ne pas
parler me semble une potion rrès difficile à avaler mais on va y arriver, hum, hum...


J'en profite pour faire un appel pour la présentation des textes, Nadine Vidal m'a proposé sa plume poétique, si d'autres veulent participer à la rédaction ou à la présentation, ce sera avec
plaisir!!

C’est vrai, complètement muet c'est un peu dur. Du coup, peut-être faut-il essayer de murmurer à voix basse et pianissimo les couenneries qu’on a à dire à sa voisine ou son voisin.

A plus (murmurendo),

Thierry.

Publié dans COMMENTAIRES

Commenter cet article

LIX Catherine 19/10/2012 14:30


Une autre solution pour les adeptes du papotage : venir 15 minutes avant 8h15 ou rester 15mn après la répette pour papoter. Si c'est avant, il faudra quand même économiser sa voix ! Si c'est
après ça devrait durait moins longtemps car de la voix on en a beaucoup moins après !

Nadine 18/10/2012 21:09


C'est vrai que c'est dur de s'empécher de parler à ses voisins ou sines, l'ambiance est si cool... mais, pas facile d'animer un groupe d'adultes qui bavassent, c'est extrèmement pénible quand on
l'expérimente. Si on avait un chef un peu plus sourd, ça serait + commode, il n'entendrait, ni les bavardages, ni les fausses notes... mais bon, avec des Si ......( non pas le bémol, je le passe
pas, çui-là !).M'enfin, on peut tchater quand même..